Prochaine réunion mensuelle GEG-GenHiLib le 15 mai 2017

Jeu 29 Déc 2011, 08:11 par BernardF

Prochaine réunion mensuelle le 15 mai 2017 à …

Commentaires: 0

L'Aquitaine en sabots

Lun 31 Oct 2011, 17:55 par BernardF

[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=48&u=16812117]


Commentaires: 0

La Sécheresse en France en 1724

Dim 28 Aoû 2011, 15:13 par BernardF

Commentaires: 1


Cyber-génealogistes et généalogistes "vieille école", Un mal ou un bien ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Cyber-génealogistes et généalogistes "vieille école", Un mal ou un bien ?

Message  tamisoles33 le Mer 13 Jan 2010, 17:22

pour ma part,quand j'ai commencé la généalogie,je faisais des demandes écrites aux mairies.par contre pour la branche de mon épouse,les actes à rechercher étant dans les mairies autour de chez moi, je me suis déplacé et j'avoue que j'ai pris un certain plaisir à feuilleter ces registres anciens,malheureusement bien abimés par le temps,souvent et l'indélicatesse de certains,parfois!
aujourd'hui,je fais le plus souvent des demandes à des groupes d'entraide ou je consulte les archives départementales sur internet et je reconnais que sans cet outil formidable mes recherches n'en seraient pas du tout au même niveau. j'apprécie aussi de me déplacer en mairie;à l'occasion,surtout pour rendre service à d'autres.malheureusement,comme beaucoup,c'est le temps qui me manque
cordialement
avatar
tamisoles33
Co-Administrateur
Co-Administrateur


Revenir en haut Aller en bas

Cyber-génealogistes et généalogistes "vieille école", Un mal ou un bien ?

Message  Marcelle Beffara le Mer 13 Jan 2010, 17:14

Bonjour,

Je vais apporter mon témoignage. Sans internet ma généalogie n'en serait pas là où elle en est et quand je dis internet je pense aux formidables réseaux d'entraide qui ont été mis en place.

Pour les non initiés, il est courant de penser que l'on trouve sa généalogie sur internet...oui bien sûr on trouve des trucs.......!

J'ai commencé ma généalogie en 2001 quand nous avons acheté un PC, il y avait quelques années que j'y pensais suite à une longue discussion une nuit du mois d'août 1984 avec ma grand-mère maternelle. Ma famille est de la Gironde et je vis dans le Puy de Dôme. Je pense que j'ai fais comme beaucoup: sur la page d'accueil de mon fournisseur d'accès il y a un un accès à "notre famille.com" ce n'était pas probant, j'ai découvert Généanet.....et d'autres choses mais pas ma généalogie !!!!!

Je me suis abonnée à la revue de la FFG, j'ai interrogé ma mère qui a pu me récupérer les actes de décès de mes grands parents; j'ai adhéré aux AGB et je me suis inscrite sur la liste de discussion de CGW 33. En 2002 j'ai été à la mairie de Bieujac et à celle de Bazas; j'y suis revenue en 2003.

En 2004 j'ai passé une semaine aux AD, j'y ai rencontré une personne qui m'avait aidé; elle m'a présenté quelqu'un qui
avait des recherches à faire dans le 63. Par un échange de bon procédé , nos généalogies respectives ont pu avancer pas mal grâce à l'échange de courriels.

Et puis à la demande de mes enfants, je me suis lancée dans celle de mon mari, originaire du Lot.

En 2004, je suis devenue bénévole de l'entraide FGW 63 que je coordonne depuis début 2009. J'utilise les services d'entraide du Lot et de la Gironde. Je ne suis plus adhérente des AGB, mais le suis de l'asso du Lot (qui dépose les dépouillements des mariages sur Généabank) . J'utilise avec beaucoup de précautions Généanet et Planète Généalogie (c'est à dire que je vérifie les données).

Que les registres soient numérisés et mis en ligne c'est une bonne chose pour leur conservation; je trouve plus satisfaisant de faire une recherche sur registre (c'est pour cela que j'aime bien aller à Bazas), mais c'est plus agréable de rechercher sur des registres en ligne que dans des dépouillements.
Faire sa généalogie (du moins en ce qui me concerne) ce n'est pas seulement remonter les générations mais c'est aussi faire les notaires etc...Et ce type d'archives ne sont sûrement pas prêtes à être numérisés.

Je pense que les deux écoles sont indissociables. Le travail des associations me semble important, non seulement par les dépouillements mais aussi par les travaux qui peuvent être réalisés par les membres sur divers aspects du département et il y a des associations qui utilisent l'outil internet de manière très pertinente.

Internet n'est qu'un outil.

Cela dit en tant que coordinatrice j'aurai beaucoup à dire sur ces demandeurs qui se lancent dans leur généalogie sans se poser des questions sur la méthodologie mais face à eux je pense qu'il vaut mieux faire preuve de pédagogie que de commentaires acerbes.

Marcelle
avatar
Marcelle Beffara


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyber-génealogistes et généalogistes "vieille école", Un mal ou un bien ?

Message  BernardF le Mer 13 Jan 2010, 10:26

Je reconnais et je ne suis pas un généalogiste "vieille école" mais qu'ayant eu le plaisir de consulter du temps où les AD de la Gironde étaient encore accessibles au public, des registres très anciens du 16e ou 17e siècle, il est vrai qu'il y avait un plaisir de pouvoir les toucher et de les feuilleter avec délicatesse.
Mais d'un autre côté, lorsque je voyais dans quel état se trouvaient ces registres et de voir l'angle en bas à droite de la page tout écorné et noir à force d'avoir "vu" les doigts des chercheurs tourner la page et quand quelque fois l'on pouvait que constater que certains chercheurs avaient coupé une page avec une lame de rasoir..... etc, je me dis que c'est une bonne chose surtout que les chercheurs deviennent de plus en plus nombreux.
Alors oui par force je suis devenu un "cyber-généalogiste" mais j'éprouve toujours autant de plaisir d'aller consulter des registres en mairie car j'ai tout mon temps pour le faire, ce que beaucoup non pas ou lorsqu'ils ont le temps pour le faire les AD ou Mairies sont fermées.
avatar
BernardF
Administrateur
Administrateur


Revenir en haut Aller en bas

Cyber-génealogistes et généalogistes "vieille école", Un mal ou un bien ?

Message  BernardF le Mer 13 Jan 2010, 10:02

Sur un autre forum de généalogie a été lancé un sujet qui m'a semblé être très intéressant, alors j'en fait une copie ci-dessous.

<blockquote>
Copie du message passé sur le forum GenNPdC:

Je lis de ci de là quelques commentaires parfois acerbes concernant les "cyber-généalogistes", "ceux qui n'ont jamais vu un acte".
Comment sont ils perçus par les généalogistes qui ont passé des heures dans les mairies ou archives ? Voleurs/profiteurs ? Ou au contraire est ce une chance pour la généalogie avec cette nouvelle vague ? Cela vous agace-t-il ?
</blockquote>

Si vous avez des commentaires à faire, allez-y, dites ce que vous en pensez, le forum "Discussions libres" est là pour ça.

La personne qui a lancé ce sujet à fait une réponse:

<blockquote>
Réponse:
Je suis moi même un Cyber-généalogiste et je pense qu'il est important de ne pas seulement profiter mais aussi partager. Ainsi je peux passer des heures à consulter les documents en ligne pour les traduire en données digitales dans mon arbre (pas seulement mes ancêtres directs mais aussi les autres branches portant mon nom). C'est devenu une passion.
Je ne peux pas malheureusement me déplacer car ces mairies et archives sont fermées quand je ne travaille pas (6j/7).

</blockquote>
avatar
BernardF
Administrateur
Administrateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum