Prochaine réunion mensuelle GEG-GenHiLib le 15 mai 2017

Jeu 29 Déc 2011, 08:11 par BernardF

Prochaine réunion mensuelle le 15 mai 2017 à …

Commentaires: 0

L'Aquitaine en sabots

Lun 31 Oct 2011, 17:55 par BernardF

[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=48&u=16812117]


Commentaires: 0

La Sécheresse en France en 1724

Dim 28 Aoû 2011, 15:13 par BernardF

Commentaires: 1


La catastrophe ferrovière de Coutras en 1907

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La catastrophe ferrovière de Coutras en 1907

Message  BernardF le Ven 15 Nov 2013, 18:16

Extraits de l’Indépendant Libournais du jeudi 29 août 1907 sur cet accident de chemin de fer qui s’est produit en face des moulins de Laubardemont et à environ 1200 mètres de la gare.
« Une épouvantable catastrophe s’est produite samedi soir (24 août) à Coutras sur la ligne de Bordeaux à Paris. Par suite d’un vice de mécanisme d’une aiguille, le train 624 qui part de la gare de La-Bastide à 22h15 à été dirigé sur une voie anormale et est entré en collision avec un train de marchandises en manœuvre.  Le choc fut terrible. Le train de marchandise se composait de 15 wagons chargés de charbon qui ont fait heurtoir. L’express qui circulait à plus de 80 à l’heure est venu se briser contre ce formidable obstacle.
Les 6 premiers wagons sur 18 furent littéralement broyés ainsi que la locomotive. Pas la peine de décrire la scène, les plaintes, les cris, les appels au secours dans la nuit, l’affolement de tous dans la 1e minute d’épouvante puis les premiers secours hâtivement portés à des malheureux qui appellent de tous côtés à la fois. Dans l’inextricable fouillis des fers tordus, des bois brisés, où c’est miracle que des voyageurs puissent sortir après coup, le sauvetage est long et difficile. Les voyageurs indemnes s’emploient à retirer de leur horrible position leurs infortunés compagnons de route pris sous les décombres, hurlant de douleur et d’effroi. La nuit rend cette scène encore plus atroce. C’est à la lueur de quelques pâles falots qu’on parvient à dégager, par des ouvertures faites à coup de haches dans les wagons broyés, les voyageurs qui, plus ou moins blessés s’y trouvent pris…. »
L’accident avait fait plus de 40 blessés, dont plusieurs moururent dans les jours suivants et 10 morts parmi lesquels le chauffeur, le mécanicien, le chef d’équipe et un homme d’équipe du train tamponné. Le Parquet, le Directeur de la Compagnie d’Orléans, le Ministre des Travaux publics (M. BARTHOU) se rendirent sur les lieux.

Source :  AD33 (Revue Historique et Archéologique du Libournais – Tome XXXV – n°125-1967)

Partager : Cliquez ICI
avatar
BernardF
Administrateur
Administrateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum