Prochaine réunion mensuelle GEG-GenHiLib le 11 décembre 2017

Jeu 29 Déc 2011, 08:11 par BernardF

Prochaine réunion mensuelle le 11 décembre 2017 à …

Commentaires: 0

L'Aquitaine en sabots

Lun 31 Oct 2011, 17:55 par BernardF

[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=48&u=16812117]


Commentaires: 0

La Sécheresse en France en 1724

Dim 28 Aoû 2011, 15:13 par BernardF

Commentaires: 1


une carte géante du conflit à PARIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

une carte géante du conflit à PARIS

Message  Murielle MESTREAU le Dim 11 Mai 2014, 23:40

Michelin déploie une carte géante
de la guerre 14-18 à Paris

(Source : Le Point)
Publié le DIMANCHE 6 AVRIL 2014,

Pour le centenaire de la Première Guerre mondiale, Michelin a conçu une carte géante, déployée à Paris au Jardin du Luxembourg, permettant au public, debout, de visualiser les grandes phases du conflit
Cette initiative accompagne l’exposition Fields of Battle - Terres de Paix 14-18 organisée par le Sénat. Le carte géante, de 16 mètres sur 9, soit une surface de près de 150 m2, représente le Nord-Est de la France au 1/50.000e, ses différents champs de bataille, ainsi que les mémoriaux édifiés depuis. Elle figure également les batailles qui ont ensanglanté le reste de l’Europe et du monde, aux échelles 1/1.700.000e et 1/5.500.000e, et les pays engagés dans le premier conflit mondial de l’histoire.
Déployée devant la façade du Palais du Luxembourg, elle a été réalisée par les ateliers de cartographie de Michelin, ceux-là même qui font les célèbres cartes routières. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’exposition qui débute samedi autour des clichés du photographe britannique Michael St. Maur Sheil dédiés à la Grande Guerre. Ces photos sont visibles sur les grilles du Jardin.
« Michelin est une entreprise centenaire, en particulier dans le domaine de la cartographie. Nous commémorons les cent ans du début de la guerre de 14. Il était donc important pour le groupe d’être présent à ce rendez-vous », explique Philippe Sablayrolles, responsable de la production cartographique de Michelin lors d’une présentation du projet à la presse. A l’époque, Michelin participa à l’effort de guerre, avec notamment la fabrication dans son fief de Clermont-Ferrand d’avions Bréguet-Michelin d’observation et de bombardement. A la fin du conflit, il en aura construit environ 2 000.
« Avec cette carte, nous avons voulu offrir au public qui va découvrir cette exposition un outil de compréhension du contexte » de la Première Guerre mondiale. « Nous avons aussi voulu offrir un outil de découverte », permettant de se promener sur la carte et de visualiser les différentes étapes et lieux de bataille du conflit, poursuit-il. « C’est enfin un outil de mémoire », avec la représentation de tous les petits villages du Nord-Est de la France. Les trois lignes de front ont été dessinées : celle du front principal entre 1914 et 1918, celle de l’armistice de 1918 et celle de l’avancée extrême de l’armée allemande en 1914. « L’important est de donner un élément spatial » au public, souligne Philippe Sablayrolles.
Ce travail de précision, fruit de 80 jours de labeur, 650 heures, a mobilisé une dizaine de cartographes, maquettistes et documentalistes du groupe, avec l’aide d’historiens du conflit. « Ce qu’ont fait là nos cartographes n’est ni plus ni moins que ce qu’ils font au quotidien pour l’édition de nos produits, rechercher de l’information, la mettre en forme, l’imprimer », reprend Philippe Sablayrolles. Mais « c’est aussi un vrai défi de réaliser cette carte, qu’on a souhaité relever, montrer notre savoir-faire, offrir un outil qui soit beau, qui soit agréable à voir ».
La carte, imprimée sur un matériau ressemblant à du linoleum, est composée de trois parties qui ont été soudées les unes aux autres. « En exposant la plus grande carte jamais réalisée, Michelin offre au public une vision complète et pédagogique de la Première Guerre mondiale », souligne ainsi le groupe dans un document de présentation du projet.
L’exposition, que Michelin a subventionné à hauteur de 80.000 euros, attend 4 millions de visiteurs d’ici au 3 août. Le groupe commémore la Grande Guerre avec la publication de 16 cartes jumelles, 1913-2013, de régions françaises, six guides touristiques des Champs de bataille de 14-18 et des eBooks interactifs dédiés au conflit.

Quelle chance ces Parisiens...!
Murielle
avatar
Murielle MESTREAU
Benevole
Benevole


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum