Prochaine réunion mensuelle GEG-GenHiLib le 9 avril 2018

Jeu 29 Déc 2011, 08:11 par BernardF

Prochaine réunion mensuelle le 9 avril 2018 à …

Commentaires: 0

L'Aquitaine en sabots

Lun 31 Oct 2011, 17:55 par BernardF

[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=48&u=16812117]


Commentaires: 0

La Sécheresse en France en 1724

Dim 28 Aoû 2011, 15:13 par BernardF

Commentaires: 1


L'Ordonnance de Villers-Cotterêts par François 1er en 1539

Aller en bas

L'Ordonnance de Villers-Cotterêts par François 1er en 1539

Message  BernardF le Sam 03 Mar 2018, 11:53



Signée par le roi François Ier en août 1539 dans la résidence royale de Villers-Cotterêts, située au nord de Paris, elle est composée de 192 articles et s'intitule «Ordonnance générale sur le fait de la justice». Enregistrée le 6 septembre au Parlement de Paris, elle est également connue sous l'appellation de «Guillemine» ou «Guilelmine» du nom du chancelier de France (de 1538 à 1542), Guillaume Poyet, qui l'a rédigée dans un but de centralisation du royaume. Elle définit également les compétences des juridictions ecclésiastiques, et réduit les prérogatives des villes.

La naissance de l'état civil
Les articles 50 à 55 établissent les registres d'état civil pour recenser les naissances et décès. Aussi les baptêmes doivent être inscrits sur des registres paroissiaux (avec «le temps et l'heure de la nativité») ainsi que les sépultures. Cette ordonnance est à l'origine de ce qui deviendra l'état civil… et une mine pour les historiens.

Le français dans les actes officiels
Seuls les articles 110 et 111 sont passés à la postérité: ils sont relatifs à l'obligation de prononcer, enregistrer et délivrer tous les actes officiels et de justice «en langage maternel françois et non autrement». Ainsi la langue administrative officielle n'est plus le latin -connue des seules élites et des ecclésiastiques- mais le français. L'objectif est de permettre une meilleure compréhension des jugements de justice notamment. Et c'est aussi un moyen pour le pouvoir de s'affirmer et de réduire l'influence de l'Église. Néanmoins il ne s'agit pas de la généralisation du français dans le royaume de France car au nord c'est la langue d'oïl (ancien français) qui est parlée tandis qu'au sud c'est la langue d'oc. Mais c'est un premier pas décisif, qui permettra lentement mais progressivement la diffusion du français en France.
avatar
BernardF
Administrateur
Administrateur


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum